D'abord, quelques chiffres...

Logo département de la Lozère

Quelque 5.170 km² dont 92 % en zone non urbaine (avec environ 45 % de forêts). Département classé en totalité en zone de montagne.
Altitude moyenne : 1.000 m, soit la plus élevée de France. Altitude la plus basse: 227 m (Vallée-Française); altitude la plus haute: 1.699 m (Pic Finiels).
Géologie : basalte, granite, calcaire et schiste constituent les quatre socles du relief.
Hydrographie : la Lozère est un véritable château d'eau, en tête de trois bassins versants (Garonne, Loire, Rhône). Allier, Lot, Tarn et Truyère y prennent leur source. 437 cours d'eau irriguent le paysage et font la joie des pêcheurs.
Population : environ 74.000 habitants. Avec quelque 14 habitants au km², c'est le département français le moins peuplé...
Nature : plus de 1.500 km de sentiers balisés. Quelque 2.740 km de cours d'eau classés en première catégorie. Parc National des Cévennes, créé en 1970. Parc à loups (Sainte-Lucie), parc à bisons (Sainte-Eulalie-en-Margeride). Réintroduction (1981) du vautour fauve dans les gorges de la Jonte.

Ensuite, un peu de géographie...

"Située dans la partie sud du Massif Central, la Lozère est un lien naturel entre l'Auvergne et le Languedoc-Roussillon.

A l'ouest, s'étend le rude plateau basaltique de l'Aubrac. Un pays de hautes solitudes, de lacs et de rivières, de landes grises et vertes, domaine privilégié de la célèbre race bovine "Aubrac" et des non moins célèbres loups du Gévaudan.
Au nord-est, à cheval sur trois départements, se situe le plus grand massif granitique d'Europe : la Margeride. Landes, forêts, granite et ruisseaux y forment un ensemble de paysages aux douceurs d'un véritable paradis terrestre.
Au centre, la vallée du Lot constitue la frontière naturelle entre la Haute Lozère et les Causses. La rivière, axe historique et nourricier du département, naît dans l'emblématique Mont Lozère. Entre le pied du Mont Lozère et le sommet du Mont Aigoual (1.665 m), s'étalent les Cévennes lozériennes de schiste. Leur relief et pentes escarpées abritent le Parc Naturel des Cévennes.
Au sud, les Gorges du Tarn (profondes de 300 à 500 m) et de la Jonte contrastent avec les plateaux calcaires des Causses Méjean et Sauveterre.

Pays de langue d'Oc et de tradition orale, la Lozère témoigne d'une histoire humaine de près de 40.000 ans.
Le département ne se revendique-t-il pas de la seconde concentration de menhirs et de dolmens d'Europe ?"

(Extrait du magazine Spécial Vacances Lozère 2001, édité par Midi Libre)