Voici, avec quelques recettes, un avant-goût de la gastronomie locale...

POUTEILLE (Spécialité de La Canourgue) :
Pour 6 personnes : 500 g. de boeuf à braiser; 6 demi-pieds de porc; 2 oignons; un litre de vin rouge; un bon kg de pommes de terre; sel, poivre, thym, laurier.

  • Préparer une marinade avec un oignon, le vin rouge, sel, poivre, thym, laurier.
  • Mettre le boeuf coupé en petits dés. (Le vin doit couvrir la viande : il est peut-être nécessaire d'en rajouter...) Laisser mariner au moins 24 heures.
  • Lorsque la viande a mariné, égouttez-la soigneusement et récupérez la marinade.
  • Dans une cocote, faire revenir l'autre oignon et les morceaux de boeuf, mais ne pas les faire roussir.
  • Ajouter les pieds de porc, la marinade et ajouter de l'eau de façon à couvrir la viande.
  • Laisser cuire une heure, ajouter alors les pommes de terre et laisser mijoter encore deux heures. Servir chaud.

L'ALIGOT :
Proportions par personne : 300 g. de pomme de terre; 100 g. de tome à aligot; 100 g. de crème fraîche; lait et beurre; un fond de lard fondu en huile; sel.

  • Faire cuire les pommes de terre à la vapeur avec de l'eau salée.
  • Passer au moulin à légumes et faire une bonne purée onctueuse et fine en mélangeant : au fond de la marmite, le lard fondu, le beurre, le lait, la crème qu'on a pris soin de chauffer, avant d'ajouter les pommes de terre écrasées.
  • En tournant toujours avec une spatule en bois, maintenir la marmite sur le feu. Lorsque la purée est à point, ajouter la tome d'aligot émincée très fin et tourner énergétiquement.
  • Lorsque l'aligot fait des rubans très fins, servir immédiatement. Bon appétit !

FOUGASSE (ou Fouasse) :
Pour 12 personnes : 6 oeufs; 100 g. de beurre; 100 g. de sucre; un sachet de levure de boulanger; (environ) un kg de farine de blé; sel; une cuillère à café ou à soupe (suivant le goût) d'eau de fleur d'oranger.

  • La veille, préparer le "pastou" : faire revenir la levure dans un peu d'eau tiède sucrée. Ajouter ensuite de la farine pour en faire une boule homogène et la laisser doubler de volume.
  • Ensuite, dans un récipient, mettre : le pastou, les oeufs, le beurre ramolli ou fondu, sucre et sel, la fleur d'oranger; de la farine (jusqu'à obtenir une pâte homogène qui ne colle pas aux doigts).
  • Laisser lever toute la nuit.
  • Cuire à four moyen. La badigeonner d'oeufs à la sortie du four et saupoudrer de sucre en poudre.

LA COUPETADO :
Pour 10 personnes : des tranches de pain sec; 10 oeufs; un litre de lait; du sucre; des pruneaux et raisins secs; vanille.

  • Dans un grand plat en terre, mettre les pruneaux et les raisins secs. Placer au dessus, bien serrées, les tranches de pain sec jusqu'à deux cm du bord.
  • Faire un flan chaud avec le lait, les oeufs et le sucre; ajouter le parfum vanille.
  • Verser sur les tranches, qui ont tendance à remonter.
  • Tassez plusieurs fois avant d'enfourner à four assez chaud. Quand la coupétado a gonflé, elle est cuite.
  • Une fois froide, le lendemain, elle est retombée. On peut ajouter par dessus un peu plus de flan et recuire (présentation plus belle).
  • Cet excellent dessert prend un air de fête si on le nappe de gelée de fraises, ou framboises, ou cassis et myrtilles.